La fête de l’Huma s’illumine!

C’est aujourd’hui que s’ouvrent les festivités de la traditionnelle messe de l’humanité, organe de presse du Parti communiste français. Le quotidien marocain Al Bayane y est invité pour prendre place dans l’immense espace du Bourget, parmi une pléthorique représentativité des courants de progrès, du monde entier.

Le stand du quotidien du parti du progrès et du socialisme, joliment pavoisé en cette circonstance, est illustré de portraits qui datent de 1974 où des camarades ont pris part à ce rendez-vous internationaliste. En présence de Rekkas Mahtat, président du directoire de la société éditrice et directeur de la publication d’Al Bayane, de Mohamed Bouraoui, membre du directoire et directeur commercial du journal ainsi que les camarades Touria Skalli et  Saoudi El Amalki, membres du bureau politique du PPS, cet événement s’avère aussi une occasion de rencontre et se concerter avec les camarades de la section de Paris du parti et d’autres camarades de plusieurs sections qui viennent assister à cette manifestation.

D’autres banderoles du journal, des slogans, le fameux mémorandum de l’indépendance brandi par le parti depuis août 1946 et de portraits des leaders du PPS étaient accrochés sur tous les coins du stand et incarnaient une période glorieuse de la seule présence marocaine de l’organe de presse du PPS.

Des dizaines de camarades du monde, en particulier de l’Hexagone se rendent à l’espace du journal pour retrouver leurs homologues et échanger les souvenirs de cette épopée. Ils s’informent sur la situation actuelle de la presse du parti, mais également la vie interne du PPS et celle du champ politique nationale. D’autres hôtes viennent aussi converser avec les camarades de la section de Paris et déguster le thé et les fours ou encore feuilleter les documents étalés dans le stand.

Tout au long de trois jours d’affilée, les divers compartiments du festival vont vivre des débats autour des grandes questions de libération, de démocratie et de justice. Des formes de solidarité avec les victimes de ces barbaries de par toute la planète sont pareillement exprimées par les unes et les autres des délégations présentes. La fête de l’humanité, comme son nom l’indique bien, est aussi des espaces de chants et de danse, notamment la grande scène qui abrite, chaque soirée et même les après-midi, des shows et des concerts animées par de grandes stars de la musique et de la chanson planétaire.

Plusieurs stands sont, également, le théâtre de plusieurs tables rondes et conférences sur des sujets de préoccupations communes. Il va sans dire enfin que cette fête de l’humanité a encore été un succès populaire, puisque toutes les délégations internationales ont fait preuve de solidarité et de valeurs humanistes. La 85ème  édition de cette manifestation de grande envergure fait donc perpétuer ces vertus, en dépit de l’hégémonie sauvage du capitalisme qui envahit le monde.

Related posts

*

*

Top