Le PPS au parlement


Krimi Benchekroun: «l’opposition soutient les projets de loi sur le domaine maritime»

Le député Krimi Jamal Benchekroun, membre du Groupement parlementaire du progrès et du socialisme à la Chambre des représentants a souligné que le soutien des deux projets de loi visant à établir la compétence juridique du Maroc sur l’ensemble de son domaine maritime est un devoir patriotique qui n’a d’égal que la défense de l’intégrité territoriale du royaume.

Prenant la parole au nom du Groupement et des groupes de l’opposition lors de la séance, consacrée mercredi dernier à l’examen des deux projets précités, qui ont été adoptés à l’unanimité, il a indiqué que les forces de l’opposition représentées à la Chambre des représentants ne peuvent en aucun déroger à cette unanimité autour de la première cause nationale, dont la défense requiert davantage de vigilance pour faire face aux manœuvres hostiles à la marocanité du Sahara. Il a également estimé nécessaire pour le Maroc d’œuvrer pour la récupération de Sebta et Melilla et des iles Jafarines et de renforcer davantage le front intérieur et les acquis démocratiques réalisés au profit de l’ensemble du peuple marocain.

Il n’a pas manqué non plus de rendre hommage à la diplomatie marocaine pour avoir pris les dispositions nécessaires à l’actualisation de la législation marocaine en matière de compétence juridique du Maroc sur l’ensemble de son domaine maritime.

Il s’agit du projet de loi n° 37.17 modifiant et complétant le Dahir portant loi n° 1.73.211 du 26 Moharrem 1393 (2 mars 1973) fixant la limite des eaux territoriales, ainsi que du projet de loi n° 38.17 modifiant et complétant la loi n° 1.81 instituant une zone économique exclusive de 200 miles marins au large des côtes marocaines.

Dans un exposé devant les députés, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, avait mis en relief la portée des deux textes revêtent une importance capitale, dont l’élaboration intervient dans la foulée du discours royal prononcé à l’occasion du 44e anniversaire de la Marche Verte, dans lequel le Souverain avait souligné la nécessité d’assimiler la configuration de l’ensemble de l’espace territorial du Royaume, a-t-il rappelé.

MT

Related posts

*

*

Top