Tag Archives: Narendra Modi

Un an après l’abrogation du statut d’autonomie

Un an après l’abrogation du statut d’autonomie

Cachemire indien Le 5 Août 2020 a marqué le premier anniversaire de l’abrogation, par le Premier ministre Narendra Modi, du statut d’autonomie constitutionnelle du Cachemire indien qui était en vigueur depuis un demi-siècle. Cette abrogation avait entraîné la dissolution de «l’Etat du Jammu-et-Cachemire» et son remplacement par un «Territoire de l’Union» administré par un gouverneur

Inde: l’ambitieux plan de relance du Premier ministre…

A quelque chose malheur est bon, dit-on… C’est, justement, ce que vient de confirmer, ce mardi et en pleine pandémie du coronavirus, le Premier ministre indien Narendra Modi en dévoilant les grandes lignes de son très ambitieux plan de relance destiné à faire face aux conséquences de la crise économique que traverse le pays et

Coronavirus: un tiers de l’humanité désormais sommée de rester chez elle

Plus d’un tiers de l’humanité est contrainte de rester chez elle mercredi après la décision de l’Inde de confiner ses 1,3 milliard d’habitants face au coronavirus qui sème le chaos à travers le monde, mais les dirigeants des Etats-Unis et du Brésil s’efforcent au contraire de minimiser. Après des semaines de tergiversations, les Jeux Olympiques

Inde: 200 millions de musulmans, une minorité indésirable?

Lundi dernier, les députés de la Chambre basse du Parlement indien ont adopté, par 311 voix contre 80, un projet d’amendement constitutionnel relatif à l’attribution de la citoyenneté. Particularité de ce texte qui a été introduit par Amit Shah, le ministre de l’Intérieur mais qui, pour sa promulgation, nécessite encore l’approbation de la chambre haute,

Le Pakistan redoute un génocide au Cachemire…

«La population du Jammu-et-Cachemire occupé s’attend au pire. Je tremble à l’idée de mentionner ici le terme «génocide», mais il le faut. Si l’on se réfère à la Convention sur les crimes de génocide, les Cachemiriens habitant la partie occupée du territoire font face à de graves menaces sur leur vie en tant que groupe

Inde: «NaMo» rempile pour un second mandat…

Les élections législatives indiennes n’ayant laissé aucune place au suspense, c’est le Bharatiya Janata Party (BJP) du Premier ministre Narendra Modi, 68 ans, qui, après les premiers dépouillements effectués ce jeudi, à l’issue d’un vote marathon qui a duré  six semaines, a revendiqué la victoire. Les votes ayant été enregistrés sur des machines électroniques dans

Top