«Ana Maghribi(a)»: six courts métrages primés

La 4e édition du concours international de films courts «Ana Maghribi(a)» vient de livrer ses secrets. Son règlement est de produire le meilleur court métrage possible, en solo ou en équipe, tant que ce dernier est d’une durée qui n’excède pas 90 secondes. La thématique de cette année, «vivre la ville ensemble», a encouragé près de 330 réalisateurs en herbe à produire 71 vidéos et à les présenter à cette mouture.

Au total, six productions se sont distinguées et leurs jeunes réalisateurs ont reçu des prix récompensant leur créativité. A trois d’entre eux, le jury de cette année présidé par Latefa Ahrrare a décerné des prix.Le premier a ainsi été raflé par «Le paradigme du mur» de Naji Tbel, suivi de «Ticket de voyage » d’Ali Benzekri et de «La nuit de ma ville» par Ali Oubkhane. Des productions toute somme décentes car avec 90 secondes dans le compteur, la marge de manœuvre est très réduite.

Le prix spécial de l’Institut français du Maroc, organisateur de ce concours, est revenu à Ihab Bensalah et Mehdi Laaribi pour leur film «Casawi». Quant au Prix de la «Société Générale Maroc», partenaire de l’évènement, il a été attribué à Oussama Ait Yassin pour sa proposition «Do it for you». Enfin, le Prix du public a été remporté par «Les jeunes d’aujourd’hui» d’Achraf Abbassi.

Les participants ont essayé de creuser plusieurs pistes pour penser cet environnement en mutation, imaginer la ville idéale ou scruter nos villes telles qu’elles sont. Près de 330 personnes se sont inscrites et 71 films ont été envoyés de toutes les régions du Maroc, de France et des États-Unis.

I.E.M

*

*

Top