El Bouzidi: les étudiants (es) de Taounate sans bourse et sans cité universitaires?

Mais où est donc la vérité, alors que de nombreux étudiants (es), appelés à poursuivre leurs études à Fès, ont eu la mauvaise surprise d’apprendre ce lundi 14 octobre qu’ils n’ont pas bénéficié d’une bourse d’études et de la cité universitaire, a indiqué le député du PPS Abdellah El Bouzidi, membre du Groupement parlementaire du progrès et du socialisme à la Chambre des Représentants.

Réagissant à la réponse du ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle et de la recherche scientifique, Said Amazazi, lors de la séance des questions orales du 14 octobre, le député du PPS a fait savoir que même des étudiants (es) issus de familles à revenus dérisoires sont privés cette année de bourses et de la cité universitaires.

La question au ministre portait sur le thème de la généralisation de la bourse universitaire et de la non-application du quota de bénéficier du logement universitaire aux étudiants (es) des provinces reculées et rurales.

Dans sa réponse, le ministre a indiqué que l’octroi des bourses d’études et du logement dans les cités universitaires est une revendication à caractère social, dont le traitement fait partie des priorités du département de tutelle. C’est pourquoi, les provinces qui ne disposent pas de résidence universitaire, de cité et d’établissement universitaires ont bénéficié d’un taux de 95%. Pour les 5% restants, le ministère de tutelle va essayer d’y répondre dans le cadre de la loi de finances 2020 en lui consacrant 160 millions de Dirhams, pour atteindre 100% pour ce qui concerne 25 provinces, recensées comme étant confrontées au manque et à la précarité.

M’Barek Tafsi   

*

*

Top