Tag Archives: halieutis

Le tourisme sort de sa coquille!

Le tourisme sort de sa coquille!

Au moment où on se prépare résolument à se déconfiner, que fait la destination Agadir pour ce grand come-back ? La chefferie du Comité de Veille Économique (CVE) vient de «libérer» les entreprises du carcan du confinement, avec le maintien de certaines mesures de prévention. Très probablement rassurés par la situation pandémique en nette progression,

La flambée du poisson!

Le poisson sort des griffes. Il n’est plus à la portée des petits ménages qui pâtissent de sa flambée galopante. Le loup moucheté, aurait-il déserté nos larges? Les barons de la ressource halieutique ont-ils déversé leurs méduses? La flotte étrangère serait-elle pour quelque chose, dans cette indigence effroyable? Et pourtant, le plan Halieutis, il y

Le Maroc de la prochaine décennie!

Assurément, on s’accorde à constater que l’ultime décennie du parcours national vers la démocratie et le développement achève le circuit en queue de poisson. Jamais notre pays n’a été aussi malmené que durant l’an écoulé en dépit de certaines performances en matière de grands chantiers. Comme dit le dictonusuel: «L’hirondelle ne fait pas le printemps!»,

Marché de poisson dans le Souss: Alimenter la consommation interne

Le poisson flambe, à des dimensions de plus en plus, soutenues. On ne peut prétendre réussir dans une stratégie de secteur quelconque si elle n’a pas des retombées positives sur la population. Or, le poisson n’est pas à la portée des couches déshéritées, un peu partout du territoire national. Le projet Halieutis a peut-être fait

L’apport des grands chantiers

Depuis déjà plus deux décennies, notre pays s’est engagé dans une opération nationale d’envergure. Il s’agit, en fait, de l’édification, un peu partout sur le territoire du royaume, de grands projets aux énormes capitaux. Sauf les renégats et les récalcitrants, nul ne pourrait renier cette révolution volontariste qui marque le début du présent millénaire qu’on

Halieutis

Par: Abdeslam Seddiki Alors que le Maroc dispose d’une côte qui s’étend sur 3500 km, le secteur de la pêche ne représente que 1% de la valeur ajoutée nationale  (PIB). C’est un paradoxe réel et non des moindres qui montre que notre potentiel  halieutique est loin d’être exploité comme il se doit. En vue de

Halieutis, atouts et faiblesses!

Il est bien évident que la conception relative au plan stratégique vise la qualification des ressources humaines dans le cadre d’une approche favorisant le développement humain durable. Le secteur représente un fondement essentiel de l’économie nationale, ce qui nécessite la mobilisation de tous les acteurs du domaine en vue d’assurer la matérialisation des objectifs de

Le poisson flambe !

En période du carême, le poisson demeure une denrée de prédilection des ménages marocains. Une tradition nationale bien ancrée, depuis fort longtemps, d’autant plus que cet aliment aux facultés nutritives avérées, abonde, des décennies durant, tout au long du littoral, étendu sur plus de 3500 kms. La progression halieutique qui se manifeste si nettement par

Top