Tag Archives: Miloudi Moukharik

Les syndicats appellent à la préservation des acquis sociaux

Les syndicats appellent à la préservation des acquis sociaux

L’UMT rejette catégoriquement la proposition de la confédération des entreprises du Maroc (CGEM) de reporter l’augmentation de la deuxième tranche du SMIG et des allocations familiales, initialement prévue pour ce mois de juillet 2020, a affirmé le secrétaire général de l’union marocaine du travail (UMT), Miloudi Moukharik. Dans une déclaration à Al Bayane, le leader

Préserver les vies et l’emploi

Un 1er Mai sans messe mais un seul mot d’ordre Le 1er Mai, journée internationale du travail, traditionnellement appelée «fête du Travail», est l’occasion d’importantes manifestations, de grands rassemblements et de défilés du mouvement ouvrier dans le monde. Cette année, cette journée dédiée aux travailleurs et aux travailleuses sera historique. En effet, en raison des

Rentrée sociale: De multiples attentes sociales en question

Préserver les acquis sociaux, trouver un consensus au sujet de la loi sur la grève, améliorer les conditions des travailleurs, asseoir un véritable dialogue social et promouvoir les libertés syndicales. Tels sont les dossiers chauds de cette rentrée sociale 2019-2020. Ces revendications sociales et syndicales seront relancées dans un contexte politique marqué par le remaniement

L’UMT sur le double front des droits sociaux et des libertés syndicales

Propos recueillis par Bouchra Naji (MAP) Généralisation des augmentations, allègement du fardeau fiscal des familles et rejet « catégorique » du projet gouvernemental relatif à la loi sur la grève, tels seront les dossiers prioritaires de la rentrée sociale pour l’Union marocain du travail (UMT), qui compte se dresser fermement contre les atteintes aux libertés syndicales. Pour

Dialogue social: Les syndicats prennent leur mal en patience

L’espoir que suscitait la fête du travail, célébrée le 1er mai, s’est éteint. Aucun accord tripartite n’a été signé entre le gouvernement et les centrales syndicales les plus représentatives. Les syndicalistes, qui misaient sur le 1er mai pour décrocher des concessions, s’accordent à dénoncer l’échec des deux premiers rounds du dialogue social. Pour eux, l’offre

Top