CHAN : le Maroc éliminé, la déception continue

Finalement, le miracle n’a pas eu lieu. Le Maroc a fait ses adieux sur une victoire négative… L’équipe nationale de football des joueurs locaux a quitté le CHAN 2016 sur une victoire, certes bonne pour le moral mais sans aucun éclat. La victoire de (4-1) au détriment du pays hôte, le Rwanda, déjà assuré de sa qualification au second tour après ses deux succès contre la Côte d’Ivoire (1-0) et le Gabon (2-1), n’a pas pu sauver le Onze national d’une nouvelle élimination précoce en coupe d’Afrique. Le Maroc, qui a débuté le CHAN sur un nul au goût d’une défaite face au Gabon (0-0), s’est incliné lors du 2e match face à la Côte d’Ivoire (1-0).

La Côte d’Ivoire a tout simplement fait le contraire, une défaite en ouverture avant de se racheter par la suite en réalisant deux victoires successives dont celle contre le Gabon (4-1), ce qui lui a permis de se qualifier, en s’accaparant en plus, le leadership du groupe. La Côte d’Ivoire, qui a rejoint le Rwanda en tête avec 6 points, a l’avantage du goal-average.

CHAN : le Maroc éliminé, la déception continue

Malgré sa large victoire au détriment du Rwanda (4-1), l’équipe du Maroc des joueurs locaux a été éliminée au premier tour du Championnat d’Afrique des nations de football (CHAN-2016), au terme de la troisième et ultime journée du groupe A, dimanche au Stade d’Amahoro à Kigali. La Côte d’Ivoire qui a battu le Gabon sur le même score (4-1), dans l’autre match disputé au Stade d’Huye à Butare, nous a barré la route si on ne veut pas dire qu’elle nous a chopé la vedette.

C’est une très bonne affaire pour les Eléphants ivoiriens qui ont totalisé six points en fin de compte après avoir débuté la compétition sur une petite défaite face au pays hôte. Ils se sont revenus de loin pour rejoindre en tête du classement les Rwandais, qui ont été les premiers à poinçonner leur ticket pour le second tour dès la deuxième journée.

Par contre la sélection marocaine a terminé troisième avec quatre unités, alors que celle du Gabon a fermé la marche avec 1 seul point.

Les déboires et les déceptions du football marocain continuent donc de la plus belle manière. L’équipe du Maroc vient de recevoir une nouvelle gifle. Après cette énième élimination, même sur une victoire de (4-1) sur le Rwanda, la sélection nationale ne peut s’en prendre qu’à elle-même. Elle a raté une première victoire logique contre le Gabon (0-0) avant de subir une défaite inattendue face à la Côte d’Ivoire (1-0). Une défaite qui lui a coûté cher. Donnée favorite, non seulement pour la qualification aux quarts de finale mais aussi pour aller plus loin dans cette compétition continentale, l’équipe nationale a déçu encore une fois. Elle a tout simplement brillé par des prestations contradictoires. En deux matches ennuyeux et tout au long de 180 minutes, les attaquants sont restés sur leur faim alors que rien pour les premières 45 minutes, du 3e match, la ligne offensive a frappé 4 fois grâce aux nouveaux joueurs sollicités, Andelghani Mouaoui auteur d’un doublé, et Mohamd Aziz ainsi que Abdeladim Khadrouf qui a eu la chance de jouer auparavant. Allez-y comprendre quelques choses. Et ce n’est pas la faute aux matches amicaux qui ont fait défaut au Onze national avant le début du CHAN.

Dans l’ensemble, cette équipe nationale n’a pas pu passer l’éponge sur les revers du football marocain qui n’ont que trop duré, toute compétition confondue.

Aujourd’hui on a de nouveau raté le CHAN 2016, espérons qu’il ne soit pas ainsi, demain, pour la CAN 2017 ou le Mondial 2018, car la qualification de l’autre groupe de Badou Zaki n’est pas encore dans les poches… Les supporters et inconditionnels des Lions de l’Atlas ne savent plus sur quel pied danser in à quel saint se vouer.

Pour le moment, Fakhir et son entourage doivent rendre les comptes sinon le tablier en attendant de recommencer de zéro comme d’habitude …

Rachid Lebchir

*

*

Top