Fête nationale de France à Agadir

Sous le signe de liesse et de communion!

Comme à son accoutumée, le Consulat général de France à Agadir a célébré le 14 juillet, cette année encore, en grande pompe.

En présence du Wali de la région Souss Massa et d’une pléthore de convives de tout acabit, la festivité cérémoniale qui a eu lieu dans les somptueux jardins de la bâtisse tricolore, fut marquée, une fois n’est pas coutume, par le rituel mot de bienvenue du diplomate de l’Hexagone. Tout auréolé par cette imposante messe, l’orateur n’a pas manqué de mettre en exergue les rapports de confiance et de coopération qui ont constamment cimenté les deux nations, à travers des décennies. Ces relations privilégiées n’ont jamais cessé de se renforcer, par le biais d’initiatives mutuelles dans tous les domaines. Elles le seront encore davantage par la visite imminente du président français dans notre pays, récemment annoncé.

Au niveau régional, l’intervenant a eu le mérite de mettre l’accent sur les diverses filières de partenariat, riches et fécondes qui ont caractérisé ce palmarès éloquent des deux communautés. Aussi bien sur le plan des secteurs du tourisme, des arts et de la culture, de l’enseignement, tous cycles confondus, que de l’industrie et bien d’autres activités, l’échange et le partage se font machinalement, accomplir dans un esprit imbu d’entente et de concorde.

La qualité de cette réciprocité touchant, en fait, tous les compartiments de la vie active, témoigne d’une profonde volonté, de part et d’autre, d’insuffler à ce labeur une dynamique ascendante. A cet égard, le discoureur français n’a pas hésité de mettre en valeur l’illustration notoire de ces ébauches, tout en rendant un vibrant hommage à tous les partenaires de la région et se félicitant de la chaleur de l’accueil et de la disponibilité prégnante dont il fait l’objet ainsi que l’ensemble de son équipe de travail.

Il faut bien dire que cette cérémonie  conviviale, célébrée à l’occasion de la fête nationale française, a connu un succès retentissant tant au niveau de l’espace joliment pavoisé pour la circonstance, de l’animation assurée par un superbe staff  d’artistes de la musique nostalgique, du nom de «les balochiens, all stars», en tournée à Tiznit et Agadir, de la parfaite organisation,  que surtout de la communion qui régnait, de bout en bout, dans cette gracieuse enceinte.

Enfin, avant d’être conviée à un cocktail raffiné, l’assistance fut invitée à la traditionnelle séance d’audition des hymnes nationaux de la France et du Maroc, royalement interprétés par Samira Kadiri, cantatrice de renom du nord du royaume.

Saoudi El Amalki

Related posts

*

*

Top