Spécial articles

Drôle de logique …

Par Abdelkader Jamali Nous reproduisons un texte de la rubrique hebdomadaire (chaque week-end) signée par le défunt Abdelkader JAMALI en dernière page de notre quotidien « Al Bayane », durant les années 90. « * Mon père l’affectueux »* ( Bouya laâziz) Traduction d’une lettre de l’arabe (marocain) en français…. Mon père l’affectueux; Ta lettre est arrivée à moi

Un pilier d’Al Bayne s’en va…

Mohamed Khalil Sans aucun préavis, il s’en est allé ailleurs, dans un long voyage, loin des contingences physiques et les contraintes de la vie, ici bas. Abdelkader Jamali s’est éteint après une vie militante pleine où il a donné sans recevoir, plaçant la cause prolétarienne et les intérêts de la patrie, du peuple et du

En hommage à Abdelkader Jamali

Cinquantenaire des journaux Al Bayane novembre 1972-novembre 2022 Comme chaque mercredi, cette page est consacrée à la célébration, en novembre prochain, du Cinquantenaire des journaux Al Bayane. La publication d’aujourd’hui intervient suite au décès du camarade Abdelkader Jamali, militant de la première heure du parti auquel il avait adhéré à la mi décennie de 1960.

Une épopée glorieuse dans la lutte pour l’indépendance nationale

La bataille de Boufekrane Le peuple marocain et la famille de la résistance célèbrent, vendredi, le 85-ème anniversaire de la bataille de Boufekrane, une occasion pour se remémorer les énormes sacrifices consentis par l’ensemble des composantes du peuple marocain pour recouvrir l’indépendance du Royaume. Epopée glorieuse dans la lutte pour la liberté du Maroc et

Combats d’hier, combats d’aujourd’hui

Cinquantenaire des journaux Al Bayane : novembre 1972-novembre 2022 La célébration du Cinquantenaire de la parution des journaux Al Bayane est l’occasion de revoir une tranche de la vie militante de l’époque, en jetant un regard sur les événements que le Maroc a connus. Quelques mois après le premier numéro de Al Bayane en arabe (

La division est, plus que jamais, impardonnable

Un éditorial de feu Ali Yata en mars 1973 Nous publions, ci contre un facsimilé d’un éditorial écrit par feu Ali Yata dans l’édition du 28 mars 1973 de l’hebdomadaire (à l’époque) Al Bayane. Bonne lecture. Des communiqués du ministère de l’Intérieur ont été publiés, ces derniers jours, sur les actions armées intervenues en divers

Top