Amazigh articles

Réfléchir sur le devenir de l’amazighe dans le système éducatif

Réfléchir sur le devenir de l’amazighe dans le système éducatif

La question de l’enseignement de l’amazighe dans le système d’éducation et de formation reste toujours d’actualité. En fait, après avoir constaté que plusieurs acteurs et associations ont tiré la sonnette d’alarme sur le recul de l’enseignement de l’amazighe, la nécessité de réfléchir sur le devenir de l’enseignement l’amazighe devrait entrer dans les priorités. En effet,

«La littérature se fait le miroir du quotidien»

Al Bayane : Une question d’ordre général pour commencer : c’est quoi la littérature amazighe? Driss Azdoud : Comme partout ailleurs, il s’agit de l’ensemble des productions orales et écrites qui sont empreintes de valeurs esthétiques et d’engagement. La littérature amazighe est surtout orale mais elle est ancrée dans l’âme amazighe et jouit d’une reconnaissance et d’un prestige

Inuraz Talents 2, en quête des talents amazighs

Le Ramadan approche à grands pas. Et le téléspectateur marocain a soif, comme à l’accoutumée, d’une programmation ramadanesque aussi riche que diversifiée, surtout que ce mois sacré coïncide cette année avec la saison estivale. Sur la chaîne tamazight 8, le public pourra découvrir l’émission Inuraz Talents 2 dont l’objectif est de révéler les talents  amazighs  dans différents  domaines

Chuong Quan Khi Dao: la France s’impose au Maroc

La première Coupe internationale de Chuong Quan Khi Dao déroulée au Maroc, en fin de la semaine écoulée, a été remportée par l’équipe de France. Cette manifestation a été organisée par la Commission nationale affiliée à la Fédération royale marocaine d’Aïkido et des Arts Martiaux, sous la houlette de la Fédération internationale de la discipline.

«La présence du Tamazight dans les médias reste faible»

M’hamed Sallou, directeur du Centre des études artistiques, des expressions littéraires et de la production audiovisuelle (CEALPA) à l’IRCAM estime que la présence du Tamazight dans le paysage médiatique marocain reste faible. «Elle  ne répond pas à  nos attentes et  à nos  ambitions.  La richesse et la  dynamique culturelle que vit aujourd’hui le Maroc n’est

Un diagnostic loin d’être encourageant

La question de l’amazigh dans les médias publics refait surface. A l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse célébrée la semaine dernière, ladite question a été abordée par un parterre d’intervenants lors d’une rencontre organisée à l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) le 4 mai sous le thème : «les médias au

Top