Monde articles

Rajoy jette l’éponge, Sanchez aux portes du pouvoir

Rajoy jette l’éponge, Sanchez aux portes du pouvoir

Le socialiste Pedro Sanchez s’apprêtait vendredi à accéder au pouvoir en Espagne après avoir convaincu une majorité hétéroclite de renverser Mariano Rajoy qui a jeté l’éponge. M. Rajoy, qui gouvernait depuis six ans jusqu’à la condamnation de son parti pour corruption, a reconnu avant même le vote qu’une majorité des députés allait approuver la motion

Mali: Le président postule pour un second mandat…

«Je me porte candidat à la présidentielle du 29 juillet 2018, voilà pourquoi je vous demande de me renouveler votre confiance. Lorsque je serai élu, si Allah Soubhano watala et vous le voulez et le favorisez, je me donnerai comme priorité de consolider les acquis». C’est en ces termes que, par un discours diffusé sur la

Macron s’implique dans le dossier libyen…

Désireux de mettre un terme à la dégradation continue de la situation en Libye après la chute puis la mort du Colonel Kaddhafi – dont la France n’était pas étrangère – le Président Emmanuel Macron a réuni ce mardi à l’Elysée les principaux acteurs du dossier libyen. L’objectif visé par le chef de l’Etat français

Motion de censure contre Rajoy

Le gouvernement espagnol de Mariano Rajoy est dans de sales draps. Une douzaine d’anciens cadres et élus du Parti Populaire ont été condamnés pour corruption, détournement de fonds publics et blanchiment d’argent et donné ainsi l’occasion au Parti Socialiste Ouvrier Espagnol (PSOE) de déposer une motion de censure contre l’exécutif. Impliqués dans ce que la

Colombie: La Droite remporte les élections présidentielles

Trente six millions de colombiens ont été appelés aux urnes ce dimanche pour la première élection présidentielle intervenue après l’accord de paix signé avec les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC) au titre de l’arrêt d’un conflit qui a duré plus de cinq décennies. Ce scrutin va permettre d’élire celui qui va succéder au Président

Trump annule sa rencontre avec Kim Jong-un

Depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, il y a un peu plus d’une année, le monde entier a les yeux tournés vers la Péninsule Coréenne ; d’abord à cause des tirs de missiles que le trublion chef de l’Etat Nord-Coréen effectuait au mépris de la condamnation unanime que leur opposait la communauté internationale

Corée du Nord: Démantèlement du site d’essais nucléaires de Punggye-ri

Il avait promis de démanteler le site d’essais nucléaires de Punggye-ri dans le Nord-Ouest du pays et il va le faire. Kim Jong-un, le président de la Corée du Nord, est, en effet, sur le point de respecter son engagement. L’opération de destruction des tunnels qui avaient été le théâtre des six essais nucléaires effectués

Sur la rencontre entre Donald Trump et Moon Jae-in

Ce mardi, le Président américain a eu des entretiens à la Maison Blanche avec son homologue sud-coréen. Initialement prévue pour «affiner une stratégie commune» en prélude à la rencontre au sommet que devraient tenir, le 12 Juin prochain, à Singapour, Donald Trump et son homologue nord-coréen Kim Jong-un, cette entrevue s’apparente plutôt à une réunion

Top