Lydec se rattrape au second semestre 2018

Lydec se rattrape au second semestre de 2018 pour enregistrer des bénéfices annuels en hausse sur une année glissante. Pour rappel,  la société avait enregistré au premier semestre 2018 un résultat net en baisse de 3%.

Ainsi, Lydec a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 7,3 milliards de DH, en variation de 0,3% par rapport à l’année précédente grâce à une hausse des recettes de travaux et de maîtrise d’œuvre, qui a compensé la légère baisse des volumes. En effet, le volume de ventes d’eau a reculé de 1,3% quand celui de l’électricité a baissé de 0,5%.

Aussi, l’Excédent brut d’exploitation (EBE) a progressé de 2,8% sur la même période de référence à plus de 1 milliard de DH, ce qui fait ressortir une marge de 14% en amélioration de 40 points de base. En effet, Lydec a bénéficié d’une amélioration de 70 points de base du taux de rendement dans l’eau à 77,3% ainsi qu’une stabilité de celui de l’électricité à 93,4%.

De même, la filiale de Suez a évoqué l’amélioration de la marge de distribution grâce à la compensation tarifaire de l’eau même si la redevance contractuelle a augmenté.

Sur ce volet, notons que l’approbation en 2018 de la révision économique de 2017s’est soldée par une compensation financière de 35 millions de DH pour la société en raison du retard d’application.

In fine, le résultat net a progressé en 2018 de 2,1% à 204 millions DH. Aussi, les audits de gestion entre 1997 et 2015 ont été clôturés par un engagement supplémentaire de Lydec pour investir seulement 153 millions de DH de plus sur 3 ans. De même, la finalisation de la deuxième révision du contrat de gestion déléguée est en cours avec un planning partagé avec les autorités de la ville.

Ce dernier élément est une piqûre d’appel sur la durée de vie théoriquement limitée à 2027 pour le contrat de gestion déléguée.

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top