L’IRT toujours en tête, le Raja tombe et le Hassania revient

Le statu quo est maintenu en tête classement toujours occupée par l’Ittihad de Tanger vainqueur du Kawkab de Marrakech (1-0), au terme de la 20e journée du championnat national de football en première division, Botola Maroc Télécom. Un changement est intervenu chez les deux autres équipes du podium, le Hassania d’Agadir qui a battu le Raja de Casablanca (1-0), lui a subtilisé la 2e place, ce qui a rétrogradé d’un rang son adversaire du jour.

L’Ittihad de Tanger, leader de la Botola, n’a pas tremblé à domicile face au Kawkab de Marrakech, qu’il a battu par 1 but à 0, samedi en match de la 20ème journée.

 Ahmad Hamoudane a inscrit la seule réalisation des représentants de la Cité du Détroit à dix minutes de la fin du temps réglementaire de la rencontre. Tôt dans l’après-midi, le Hassania d’Agadir, était sorti vainqueur également par 1 but à 0 du match choc de cette journée, l’ayant opposé au Raja de Casablanca, au Grand stade de la capitale de Souss.

Jalal Daoudi avait inscrit l’unique réalisation de cette rencontre à la 11ème minute du jeu. Après les deux victoires l’IRT conforte son fauteuil de leader avec 40 points et le HUSA s’est replacé pour se trouver seul dans son rétroviseur (37 pts) alors que le Raja en difficulté lors de leurs dernières sorties, se voient relégués à la troisième place avec un total de 35 longueurs.

Si la formation tangéroise continue sur sa lancée victorieuse dans ce dernier virage de la Botola dans l’espoir de tenir bon vers un sacre qui serait le premier de son histoire, la course s’annonce encore serré pour les autres équipes du peloton de tête. Le Hassania d’Agadir en un. Car l’équipe du Souss qui vient de battre le Raja et de reprendre la seconde place à 3 longueurs du fauteuil de leader, espère également chiper la vedette à l’IRT et achever en beauté, ce qui pourrait le 3e sacre de son histoire après les titres remportés 2002 et 2003.

Le Raja, qui reste un des sérieux outsiders et qui se bat corps et âme, croit toujours en ses chances de rebondir et d’aller jusqu’au bout malgré les problèmes de gouvernance et les crises financières dont il souffre encore et toujours.

Dans un autre match disputé également samedi, cette fois concernant le bas du classement, le Chabab Atlas Khénifra (CAK) s’est imposé à domicile face au RAC Casablanca par 2 buts à 0. Les deux réalisations des Zayanis ont été l’œuvre de l’attaquant français Saër Sène (66è pén, 86è).

Après donc sa nouvelle défaite, le RAC (12 points) reste toujours seul en dernière place et se voit compliquer la situation pour sauver le maintien.

Par contre, le CAK qui a réussi une victoire plus ou moins facile, totalise 21 points et remonte d’un rang, rejoignant à la 13e position le Rapide club Oued Zem. Ce dernier s’est imposé à domicile face au Chabab Rif Al Hoceima (CRA) par 1 but à 0, vendredi en match d’ouverture de cette 20ème journée.

L’unique réalisation de la rencontre a été inscrite par Taoufiq Safsafi à la 68ème minute du jeu au détriment d’une formation rifaine qui n’a pas démérité et qui reste en 10ème place avec 26 unités.

Cette 20e journée a pris fin dimanche avec les matches ayant opposé le Difaâ Hassani d’l Jadida à l’AS FAR, l’Olympic Safi à l’Olympique Khouribga, le FUS Rabat à la Renaissance Sportive Berkane et la Wydad Casablanca au Moghreb Tétouan.

Quoi qu’il en soit, cette journée reste comme les autres. Les 10 dernières journées s’annonceront décisives pour l’équipe qui va remporter le titre mais aussi pour celles qui faire leurs adieux à la Division des grands dont le RAC qui reste première relégable…

Rachid Lebchir

Related posts

*

*

Top