Cinéma articles

L’affranchi de notre cinéma

L’affranchi de notre cinéma

 L’hommage  à Mostafa Derkaoui Chaque film de Mostafa Derkaouiest un moment qui interpelle notre cinéma, et offre une opportunité de discuter, de débattre sur ce qui est une constante de son travail : la problématique du projet cinématographique. Parce que justement Mostafa Derkaoui est un cinéaste habité par un projet. Son parcours se présente dans ce

Investir davantage dans l’art et la culture!

Driss Alaoui Mdaghri qui vient d’être nommé président de la commission d’aide à la production cinématographique nationale est un grand cinéphile ; citoyen moderne il est très impliqué dans la vie de la cité : son credo : la culture et l’art pour assurer un développement social cohérent. Appelé à assumer des fonctions politiques, il a été notamment

Installation de la commission du fonds d’aide à la production cinématographique

La ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, ministre de la Communication par intérim, Bassima Hakkaoui, a procédé, lundi à Rabat, à l’installation des membres de la commission de fonds d’aide à la production cinématographique. Présidée par l’universitaire et ancien ministre, Driss Alaoui Mdaghri, la commission comprend Mrabih

«Indivisibili» rafle le grand prix Tamouda

Le long-métrage «Indivisibili» du réalisateur italien Edouardo De Engilis a raflé le grand prix Tamouda dans la catégorie long métrage de la 23e édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan (25 mars-1 avril), qui a clôturé sa programmation samedi soir dans la ville de la Colombe blanche. Le jury du prix Tamouda dans

Boulevard du crépuscule

Où va la production cinématographique marocaine ?… La 18e édition du Festival National du film a été une occasion susurrant des éléments de réponse à cette question devenue incontournable depuis quelques années… Avec un constat peu glorieux de cette édition, surtout pour les longs métrages, Il est désormais impératif d’ajouter à l’axiome « la qualité vient avec

Aziz Dadas: «Une excursion dans le Maroc profond»

Al Bayane : Comment qualifiez-vous votre participation au film «Au Pays Des Merveilles», de Jihane El Bahhar? Aziz Dadas : Avant de revenir sur cette expérience, il faut préciser que c’est le premier long-métrage de la jeune réalisatrice Jihane El Bahhar. «Au Pays Des Merveilles» est un film qui traite des difficultés que vivent les gens dans

«Au pays des merveilles» raconte l’histoire d’un Maroc profond et enclavé

L’avant première du premier long métrage de la réalisatrice Jihane El Bahhar, intitulé «Au pays des merveilles», a été projeté le mardi 14 mars, au Megarama Casablanca, en la présence d’une pléiade d’artistes. Le film raconte l’histoire d’une femme bourgeoise, snob et prétentieuse, que les événements ont poussé à partager la vie d’une famille modeste

FICAM: Carte Blanche au cinéma d’Animation des Pays-Bas

16 déjà !  Le FICAM (Festival International de Cinéma d’Animation de Meknès), événement du cinéma d’animation très attendu, organisé par la Fondation Aïcha en partenariat avec l’Institut français de Meknès du 17 au 22 mars courant, offrira une savoureuse édition au goût du cinéma d’animation des Pays-Bas dont la longue tradition de Cinéma d’animation est marquée par

Top